MSH A Guépin > SHS Afrique > Colloque > Atelier 6

État et acteurs émergents

Problématique

Le réseau « État et acteurs émergents en Afrique » est conçu comme un espace de rapprochement entre des chercheurs africains et européens en sciences sociales et des étudiants-chercheurs intéressés par les questions de l'État au quotidien, notamment dans ses relations avec des acteurs émergents. Il a le souci de favoriser la transdisciplinarité (anthropologie, histoire, sociologie, sciences politiques, économie) et surtout la collaboration entre africanistes et chercheurs non spécialisés sur l'Afrique dont les recherches rencontrent à un moment les recherches menées en Afrique ou sur l'Afrique.

À l'occasion du colloque sur « Les sciences de l'homme en Afrique », le réseau propose d'organiser une table ronde sur le thème : « Les intellectuels, les universitaires et l'État : production et capitalisation des savoirs ».

Les États connaissent de profondes transformations ; la tendance, sinon au dépérissement des États, du moins au contournement, a été souvent observée et analysée. Dans ce contexte, il est proposé à l'occasion de la table ronde de s'interroger et de réfléchir sur :

  • les relations entre intellectuels, &Éacute;tats, société civile, associations démocratiques, ONG, mouvement des droits de l'Homme ;
  • les différentes formes et modes d'engagement, d'investissement ou d'intervention des intellectuels en Afrique et hors d'Afrique
  • les nouveaux lieux de production, de définition et de capitalisation des savoirs ;
  • les effets des nouvelles formes de légitimation de la coopération et de l'aide internationale (systématisation des études pré-opérationnelles, adoption de modèles de rapports, consultation, etc.) sur la production scientifique des universitaires l'émergence de nouveaux discours et de nouveaux modes d'expression.

Composition

Responsable scientifique

  • Monique de SAINT-MARTIN, EHESS/CEMS Paris.

Rapporteur

  • Boubacar NIANE, université de Dakar

Participants :

  • Dominique COCHART, université d'Amiens,
  • Abdoulaye GUEYE, université de Laval, Québec
  • Mustapha HADDAB, université d'Alger,
  • Abel KOUVOUAMA , université d'Amiens,
  • Michèle LECLERC-OLIVE, CNRS/CEMS Paris,
  • Anne PIRIOU, EHESS Paris